Site mis à jour le vendredi 05 avril 2019

L'Union

Article paru dans l'Union du mercredi 13 février 2019.

Du matériel médical pour le Burkina.

PRUNAY

C’est avec plaisir que les membres de l’association prunaysienne « Burkina santé » viennent d’apprendre que l’envoi de matériel médical de fin octobre dernier, est arrivé à bon port. Pour rappel cette association, présidée par Jean-Claude Bastien, récupère du matériel auprès de professionnels arrêtant leur activité, ou auprès de particuliers. Fauteuils roulants, déambulateurs, lunettes, petit matériel stérile, matériel de dentiste… Tout est envoyé par bateau jusqu’à l’hôpital de Ouagadougou qui en a bien besoin. Seuls les médicaments ne sont pas acceptés. Le dernier envoi vient donc d’arriver, le matériel est en cours de classement et sera prochainement distribué dans les services demandeurs. L’association paye les frais de transport de ce matériel.

Pour récolter des fonds, elle organise différentes animations chaque année, dont un concert prévu le samedi 9 mars à 16 heures à la salle des fêtes. Tarif 5 € et gratuit pour les moins de 12 ans.
Renseignements sur le site : Burkina Santé.

 

Le 4ème envoi de matériel est bien arrivé à l’hôpital de Ouagadougou.

Le 4ème envoi de matériel est bien arrivé à l’hôpital de Ouagadougou.

Cliquez sur l'article pour l'agrandir.

Partager cet article sur les réseaux sociaux.
Pin It
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Écho de Prunay

Article paru dans l'Écho de Prunay de janvier 2019.

L'association Burkina Santé, collecte du matériel médical, l'envoie à l'hôpital de Ouagadougou, où il est distribué dans les services au profit des plus démunis.

L'assemblée générale est prévue le 8 février 2019.

Information :  www.burkina-sante.org

 

Echo Prunay 107
Partager cet article sur les réseaux sociaux.
Pin It
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

L'Union

Article paru dans l'Union du dimanche 23 septembre 2018.

Donner son matériel médical

PARGNY-LÈS-REIMS

Matelas de lits médicalisés, fauteuil roulant, chaises percées, déambulateurs, cannes... autant de petits trésors qui "dorment" dans les garages. Souvent, au départ d'une personne âgée, les proches et enfants se retrouvent avec du matériel médical. La MARPA Les Sources de Pargny-Lès-Reims, gérée par une Association à but non lucratif, est le premier lieu auquel on pense pour ce matériel reste utile. Mais les résidents y étant autonomes, ce n'est pas la meilleure idée.

Sollicitées par les bénévoles de l'Association Burkina Santé, la direction et l'équipe de la Marpa unissent leurs efforts pour que ces matériels médicaux et paramédicaux bénéficient à un hôpital de Ouagadougou, la capitale, qui compte 3 000 000 habitants. Cet établissement public burkinabé reçoit un nombre croissant de patients.

 

La Marpa Les Sources et l'association Burkina Santé s'unissent pour récupérer du matériel médical.

La Marpa Les Sources et l'association Burkina Santé s'unissent pour récupérer du matériel médical.

Cliquez sur l'article pour l'agrandir.

Prunaise

Pour plus d'information, vous pouvez nous joindre via notre formulaire de contact.

Partager cet article sur les réseaux sociaux.
Pin It
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

L'Union

Article paru dans l'Union du mardi 20 novembre 2018.

5 bonnes raisons d’aller à Festisol.

Agir pour un monde plus juste, solidaire et durable : Festisol y invite.

Lancé il y a une vingtaine d’années sous le nom de Semaine de la Solidarité Internationale, l’événement est devenu, en 2017, le Festival des solidarités, qu’organise le collectif Festisol. « À Reims, il s’est ouvert sur les solidarités locales. Il a grandi, s’est diversifié et vise à rassembler toutes les populations autour de moments culturels et festifs, mais aussi de débats d’idées », explique Céline Vercaemer, du Ludoval, qui coordonne l’événement. Plus d’une vingtaine de structures partenaires ont mis en place l’édition 2018. On a extrait quelques animations parmi la trentaine prévues jusqu’à fin novembre.

1. Voyager à travers cultures et savoirs

  • « Étiquetages » : spectacle théâtral sur les discriminations. Le vendredi 23 novembre à 19 h 30 au Ludoval, place René-Clair.
  • Au-delà des origines : histoire de la danse orientale et métissage. Le samedi 24 novembre à 19 h 30 à l’Espace Le Flambeau.

2. Découvrir des lieux d’architectures et de cultes

  • Visite de la synagogue, 49, rue Clovis, le mercredi 21 ou vendredi 30 à 16 heures. Visite de la Grande Mosquée, 7, chaussée Saint-Martin, le lundi 26 ou le jeudi 29.
  • Expositions à la Maison Saint-Sixte, jusqu’au 30 : « Les Hommes debout ». Le quotidien des migrants en Thaïlande.

3. Partager des pratiques différentes

  • Pratiquer des sports méconnus, avec des personnes en situation de handicap. Le 21 de 14 à 16 heures, à l’Espace Louise-Michel. 1, place Lili-et-Nadia-Boulanger.
  • Cuisiner des recettes du monde entier. Le 23 de 10 h 30 à 17 heures. Espace Billard rue Taittinger.
  • Concert du groupe « Les Vagabonds » suivi du « bœuf » des Musiques du Monde. Le 25 à 14 h 30 au Ludoval.

4. Venir en famille assister à des spectacles

  • Conte « Le voyage immobile » : échanger quelques mots français venus de l’étranger. Suivi d’un atelier d’écriture. À partir de 7 ans. Le 28 au Ludoval.
  • La cabine à chants des « Cris de Paris » : pour partager comptines ou chants. Du 17 au 30 au Carré Blanc de Tinqueux.S’informer, voire s’engager

5. S’informer, voire s’engager

Le Festival des solidarités se clôture par un forum associatif et des animations ludiques au Marché bio des Halles le vendredi 30, de 16 à 20 heures.
Réservations au 03 26 36 21 05. Entrée libre avec participation.

Festisol 2018

Cliquez sur l'article pour l'agrandir.

festivaldessolidarites.org

Partager cet article sur les réseaux sociaux.
Pin It
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

L'Union

Article paru dans l'Union du mercredi 31 octobre 2018.

Du matériel médical acheminé au Burkina

PRUNAY : Une association se mobilise pour soutenir des médecins et dentistes à Ouagadougou.

Le Docteur David Kere, chirurgien exerçant à l’Institut Godinot s’est tué en VTT sur une route de campagne il y a 4 ans. Il habitait à Prunay avec sa famille. Son voisinage ne le savait pas, mais David Kere réalisait moult actions caritatives vers son pays d’origine le Burkina Faso, tel l’envoi de matériel médical. En discutant avec sa veuve Chantal, ses voisins et le maire Frédéric Lepan ont décidé de reprendre ses actions. Ils ont créé l’association Burkina Santé il y a deux ans. Jean-Claude Bastien en est le président.

 Quel est l’objectif de Burkina Santé ?

Nous récupérons du matériel auprès des professionnels de santé qui arrêtent leur activité et nous l’envoyons par conteneur à l’hôpital central de Ouagadougou. La mairie de Prunay nous prête un local où nous disposons tout ce qu’on nous donne : compresses stériles, fauteuils roulants, matériel dentaire, lunettes, des cannes… Nous acceptons tout sauf les médicaments car trop compliqués à faire voyager. Les particuliers font aussi des dons.

Comment vous organisez-vous ?

Quand les dons avoisinent 13 m3 , nous organisons une séance d’emballage. Intermarché à Sillery propose un fourgon à prix défiant toute concurrence et nous emmenons le matériel à Vernon, dans l’Eure. Une barge l’emmène jusqu’au Havre et le matériel est placé dans un conteneur qui partira par bateau jusqu’à Lomé (Togo). Là, nos référents conduiront le matériel jusqu’à Ouagadougou. La collecte envoyée récemment arrivera vers la mi-janvier. L’association règle le prix de la traversée.

Quels sont vos moyens ?

Les dons ! Nous organisons quelques manifestations : concerts de solidarité, repas africain et participation à la brocante. 98% de notre trésorerie sont consacrés aux deux envois annuels. Notre récompense est de savoir que nos efforts font des heureux. Le dentiste de là-bas n’avait même pas de miroir pour les examens. Nous lui en avons envoyé plusieurs. La situation politique de ce pays est difficile. Ils ont vraiment besoin de nous.

Propos recueillis par notre correspondante

Patricia Balligand

Union envoi 4 2018
Partager cet article sur les réseaux sociaux.
Pin It
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Écho de Prunay

Article paru dans l'Écho de Prunay d'octobre 2018.

Au coeur de la brocante avec ...

... BURKINA SANTE

Dimanche 9 septembre, les bénévoles de l'association BURKINA SANTE se sont retrouvés sur la brocante organisée par l'ADAP.

Nous avions un grand espace, derrière la salle des fêtes où nous avons profité du beau soleil de cette fin d'été.

Maurice Jacqueminet nous a apporté dans la matinée, le fruit de son travail et celui des enfants de l'école : Les élèves des classes CM1 et CM2 de l'école de Prunay ont cultivé des légumes toute l'année. Une partie a été donnée à l'association et vendue sous forme de cagettes. Les légumes très beaux ont tous trouvé preneurs.

Nous avons eu aussi beaucoup de chalands qui ont acheté les bricoles que nous proposions.

L'argent récolté ce jour, va servir au financement de notre prochain container de matériel médical qui ira à Ouagadougou à la fin de l'année.

Vous pourrez voir les photos, et l'ensemble de nos actions sur notre site web : www.burkina-sante.org

 

Remerciements

L'association BURKINA SANTE remercie particulièrement tous ceux qui ont permis cette belle journée : Les enfants de l'école, Maurice, ainsi que, Jean-Paul Philippot et Jean-Patrick Bagueret qui se sont occupés des cultures de légumes.

Les donateurs qui ont permis que nous ayons un stand bien garni.

L'ADAP qui nous a offert 3 places, où nous avons pu installer nos articles à la vente ...

Et les fidèles bénévoles ...

Echo Prunay 106
Partager cet article sur les réseaux sociaux.
Pin It
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
© 2016 - 2019 Burkina-Santé